Spécialiste en santé néonatale @NOC – (2208551)

Website WHO

Spécialiste en santé néonatale @NOC  (2208551)  

Grade: No grade
Contractual Arrangement: Special Services Agreement (SSA)
Contract Duration (Years, Months, Days): 3 mois (renouvelables au besoin)

 

Job Posting

: Sep 16, 2022, 12:28:39 PM

Closing Date

: Oct 1, 2022, 12:59:00 AM

Primary Location

: Burkina Faso-Ouagadougou

Organization

: AF_BFA Burkina Faso

Schedule

: Full-time  

IMPORTANT NOTICE: Please note that the deadline for receipt of applications indicated above reflects your personal device’s system settings. 
..

TERMES DE RÉFÉRENCE 

Recrutement d’un (01) Spécialiste en santé néonatale pour la mise à l’échelle des unités spéciales de soins aux nouveau-nés petits et malades
BURKINA FASO

Titre :  Spécialiste en santé néonatale

Grade : NO-C du barème du système des Nations Unies
Unité administrative : MPS/WCO BFA
Type de contrat : Accord de Services Spéciaux (SSA)
Durée : 3 mois (renouvelable au besoin)
Lieu d’affectation : Ouagadougou, Bureau Pays de l’OMS au Burkina Faso

1.    Background

À l’échelle mondiale, jusqu’à 30 millions de nouveau-nés ont besoin d’un certain niveau de soins hospitaliers chaque année, mais environ la moitié n’ont pas accès aux services de soins néonatals et même ceux qui y ont accès reçoivent souvent des soins de qualité sous-optimale. Un potentiel humain substantiel pour la santé et le bien-être tout au long de la vie est perdu en raison de la mortalité néonatale, de l’invalidité et des maladies à long terme.
L’OMS a mis à jour les recommandations pour l’alimentation des nouveau-nés de faible poids à la naissance et des prématurés et a élaboré des normes de soins pour améliorer la qualité des soins pour les nouveau-nés de petite taille et malades dans les établissements de santé. Les cibles mises à jour pour chaque plan d’action pour chaque nouveau-né (ENAP) comprennent un nouvel indicateur pour les soins aux nouveau-nés de petite taille et malades : c’est-à-dire que 80% des districts doivent avoir au moins une unité de soins fonctionnels pour les nouveau-nés hospitalisés de niveau 2 pour soigner les nouveau-nés de petite taille ou malades, avec une assistance respiratoire comprenant une pression positive continue des voies respiratoires (CPAP).

Afin d’aider les pays à mettre en œuvre les normes de qualité et à atteindre le nouvel objectif en matière de soins aux nouveau-nés de petite taille et malades, l’OMS et l’UNICEF ont organisé une consultation mondiale sur le modèle générique de soins hospitaliers pour les nouveau-nés de petite taille ou malades, du 1er au 3 décembre 2021. La prochaine étape consiste à développer davantage le projet de modèle générique et les directives de mise en œuvre des soins aux nouveau-nés hospitalisés afin de mettre en œuvre les normes qui peuvent être étendues à tous les districts d’un pays.
Cinq pays (Bangladesh, Burkina Faso, Éthiopie, Ghana et Pakistan) ont été identifiés sur la base de critères de sélection et en coordination avec le Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique, l’Asie du Sud-Est et les régions et partenaires de la Méditerranée orientale (UNICEF et FNUAP).  Les critères de sélection comprennent : 1) le fardeau de la morbidité et de la mortalité des MNH; 2) les lacunes en matière de qualité des soins et d’équité dans le mnh; 3) Engagement national, infranational et de district à l’égard des résultats du MNH; 4) Engagement du pays et des partenaires en faveur de l’alignement et de la mise en œuvre; 5) Faisabilité et avantage concurrentiel stratégique du bureau de pays de l’OMS; et 6) Possibilité de créer des synergies au sein du portefeuille de mise en œuvre des MNH de l’OMS/MCA.

À cet égard, l’OMS/Siège, en collaboration avec les Bureaux régionaux pour l’Afrique, l’EMRO et le SEARO cherchent à recruter un consultant national pour chaque pays afin de coordonner et de fournir un appui technique pour renforcer les unités spéciales de soins aux nouveau-nés pour les nouveau-nés de petite taille ou malades.
Sous la supervision générale du Représentant de l’OMS au Burkina Faso, la supervision technique de direction quotidienne du Chargé de programme MPS et en étroite collaboration avec le coordonnateur de la santé des nouveau-nés au Bureau de pays, au Bureau régional et au MCA/AC, les tâches spécifiques du consultant seront les suivantes :
⦁    Renforcer le plaidoyer auprès du Groupe de travail technique national (GTT) pour la santé des nouveau-nés au sein du ministère de la Santé et de l’Association pédiatrique afin de promouvoir les unités de soins aux nouveau-nés petits ou malades dans tous les districts du pays.
⦁    Fournir un soutien technique au ministère de la Santé dans l’adaptation et l’adoption des normes de qualité pour la santé des nouveau-nés, des mères et des nouveau-nés en bas âge ou malades.
⦁     Fournir un soutien technique au ministère de la Santé pour contextualiser le modèle de soins aux patients hospitalisés et les directives de mise en œuvre pour SSNB.
⦁    Aider à l’expansion des unités spéciales de soins aux nouveau-nés dans le pays pour atteindre l’objectif encadrement de 80% des districts d’avoir au moins un établissement de soins de santé hospitalier de niveau fonctionnel 2 avec assistance respiratoire, y compris CPAP.
⦁    Documenter les expériences et les leçons apprises aux niveaux nationaux et des districts, y compris les expériences de différentes parties prenantes et partager les leçons apprises dans le pays ainsi qu’avec d’autres pays et régions.

2.    Délivrables

Les principaux livrables seront les suivants :
⦁    Un Plan de travail
⦁    Un rapport sur l’adaptation/l’adoption et la mise en œuvre des normes de qualité pour le SSNB et le MNH et d’autres recommandations et directives de l’OMS relatives à la santé des nouveau-nés.
⦁    Un rapport sur la contextualisation du modèle de soins et des directives de mise en œuvre pour SSNC
⦁    Rapport de fin d’affectation montrant les progrès accomplis dans l’expansion des SNCU et les enseignements tirés et les défis à relever au niveau des pays.

3.    Qualifications, expérience, compétences et langues

Éducation :
Essentiel : Diplôme de troisième cycle en pédiatrie ou en néonatologie (BAC + 5 au moins)
Souhaitable : La spécialisation en néonatologie sera un avantage supplémentaire.

Expérience : 
Essentiel :
⦁    Au minimum 05 ans d’expérience pertinente en tant que pédiatre ou néonatologiste dans la pratique clinique néonatale ou fournissant un soutien technique et un leadership en matière de santé néonatale, dont au moins 2 ans d’expérience dans la gestion d’une unité néonatale ou d’une unité de soins intensifs néonatals.

Souhaitable :
⦁    Une expérience dans l’animation de cours de formation liés à la santé des nouveau-nés sera un avantage supplémentaire.
•   L’expérience de la mise en place d’unités de soins intensifs aux nouveau-nés ou d’unités spéciales de soins aux nouveau-nés sera un atout.

Compétences et connaissances fonctionnelles 

⦁    Avoir une expérience pratique ou une bonne connaissance du groupe de travail technique national sur la santé des nouveau-nés et / ou des enfants.
⦁    Faire preuve de contribution et de dévouement à la survie, à la santé et au développement néonatals dans le pays.
⦁     Excellente connaissance des applications MS Office et des compétences informatiques Word, Excel, power point), y compris la capacité de faire des présentations techniques de haute qualité et de rédiger des rapports.

Compétences essentielles 

⦁    Favoriser l’intégration et le travail en équipe.
⦁    Produire des résultats de qualité.
⦁    Habilité à communiquer clairement et de façon concise, oralement et par écrit.
⦁    Respecter et promouvoir les différences individuelles et culturelles.

Langue  
⦁    Essentiel : Connaissance experte du français (parler et écrire).
Souhaitable :  Connaissance pratique de l’anglais.

4.    Supervision Technique

Le consultant travaillera sous la supervision générale du Représentant par intérim de l’OMS au Burkina Faso et sous la supervision technique directe du Chargé de programme MPS / WCO – Burkina Faso.

5.    Lieu d’affectation

Le consultant est recruté pour le compte de l’OMS et sera basé à Ouagadougou, au Bureau pays de l’OMS au Burkina Faso.

6.     Honoraires et budget (Coût de voyage exclu)

Salaire mensuel : 1 965 167 Devise : XOF   Grade : NO-C

 

L’OMS applique une tolérance zéro à l’égard de toutes formes d’exploitation et d’abus sexuels, du harcèlement sexuel et tous types de conduite abusive (discrimination, abus d’autorité et harcèlement)

L’OMS s’engage en faveur de la diversité

Tagged as:

To apply for this job please visit careers.who.int.


You can apply to this job and others using your online resume. Click the link below to submit your online resume and email your application to this employer.